Sénégal 2005

Tour collectif organisé par Nouvelles Frontières. Très bonne organisation de NF, par contre, le côté collectif nous a poussés à choisir ensuite des tours en individuel ..
Le voyage a cependant très mal commencé : Cat a eu l'heureuse idée de laisser son passeport à la maison et de partir avec une carte d'identité périmée. Nous avons passé tous les contrôles à l'aéroport sans aucun problème, et c'est au moment d'entrer dans l'avion que nous nous sommes faits refouler. Nous avons mis l'avion en retard pour récupérer nos bagages et avons dû trouver de bonnes âmes pour nous ramener à la maison. Et puis également financer un deuxième vol pour repartir le lendemain et rejoindre les autres.
Nouvelles Frontières a donc dû nous affrêter un chauffeur particulier à l'arrivée et ce, sans rechigner et sans suppléments.

Nous avons donc visité la région de Saint Louis dans un 4x4 particulièrement aménagé et particulièrement inconfortable. A chaque trou et bosse, on se prenait pour des zébulons. Et pour ceux qui avaient le malheur d'être à l'arrière, bronzage terre africaine garanti !

Commençons donc par le 4x4 :

Ce qui frappe au premier regard, ce sont les étendues vierges de toute civilisation et l'impression d'immensité.

Quelques photos de baobabs.


Visite d'une réserve naturelle au  Parc du Djoudj où pullulent les pélicans. Qui impressionnent par leur envergure vue de près..








Randonnée en 4x4 sur la plage d'arrivée de feu le Paris-Dakar. Les barques de pêche font un concours de déco.








Passage éclair le long du fleuve Sénégal et brève traversée de la frontière en Mauritanie.







Nuit dans l'unique et minuscule désert du Sénégal à Lompoul. Logés sous des tentes mauritaniennes, exclusivité des touristes. Les locaux ont quant à eux de belles cases à l'extérieur du désert ......
Mais les couleurs sont jolies et le désert désert.





Photos de villes





Ensuite direction une semaine à la playa à Saly. Avec randonnée en quad à fond et visite d'une réserve. Cat a moyennement apprécié la proximité du rhino, l'imaginant bien avoir une petite envie de jouer au bowling ... brrr ...











L'athlète du beach-volley